Arrosez les fleurs plutôt que les mauvaises herbes !

Je ne crois pas que la crise actuelle soit une crise COVID… mais bien une crise existentielle à grande échelle… Une crise qui nous invite à changer nos façons de faire, à réfléchir à de nouvelles pratiques, à délaisser nos croyances limitatives, à développer nos qualités du cœur, à respecter la vie et son expression, même à comprendre le but ultime de notre existence terrestre et à reconnecter avec notre plein pouvoir et notre plein potentiel.

En début d’année, j’ai partagé un article et une vidéo vous invitant à être visionnaires et à imaginer le monde dans lequel vous souhaitez vivre dans un futur plus ou moins long, car tout part d’abord par la pensée.

Et aujourd’hui je viens vous inviter à arroser les fleurs plutôt que les mauvais herbes… donc à focuser sur ce que vous voulez voir dans ce monde plutôt que sur ce qui vous dérange ou que vous ne voulez plus !!!

Je compare les évènements qui se passe présentement sur Terre aux rénovations extérieures de notre maison que nous avons fait cet été.

La première étape de nos rénovations a bel et bien été de visionner notre produit fini idéal… de le visualiser dans nos imaginaires en déterminant le style, les matériaux, nos besoins (fenêtre, isolation, luminaires, etc.). Ensuite, nous avons planifié les étapes et nous nous sommes fixé un délai.

Ensuite, il a fallu arraché, débâtir, dépoussiérer, réparer les bris, solidifier, etc.

Ce que je veux dire, c’est qu’avant d’arriver là où on voulait aller, il y a eu du chao si on veut.

Présentement sur Terre, des incongruités sont soulevées, des façons de faire désuètes sont questionnées, des injustices, des crimes et des abus de toutes sortes sont dépoussiérés et mis au grand jour… et ce, dans tous les domaines : personnel, politique, économique, médical, éducatif, social et religieux.

Cependant, ne vous leurrez pas, ce n’est pas le plan final, mais un « pas-sage » obligé… Il faut déconstruire avant de construire.

Mais une fois que l’on sait ce que l’on ne veut plus, on doit arrêter d’y mettre notre attention et mettre plutôt toute cette attention… toute cette énergie créatrice… à nourrir ce que l’on veut !

Exemple : si je détermine que le respect est une valeur importante pour moi et que dans le monde de demain, je souhaite que tous les humains soient respectueux les uns envers les autres, mais qu’à la moindre occasion, je traite l’autre de « cave », de « suiveux », d’« ostie de conspirationniste »… Oups, je m’éloigne de mes objectifs… je n’incarne pas les changements que je veux voir dans le monde.

Comme pour ma maison, si je dis ok, je sais ce que je veux comme vision finale et j’ai un mois pour finir mes rénovations, mais qu’au lieu de focuser sur ce que je sais devoir faire, je me laisse déranger par mes doutes que ça ne soit pas beau, par mon voisin qui vient faire du commérage, par les notifications qui sonnent sur mon téléphone, par la température qui n’est pas clémente… etc. Alors, non seulement mon échéance va être retardée, mais je vais accumuler de la fatigue et les coûts vont augmenter parce que je vais devoir payer ma location d’échafaudage ou d’outils plus longtemps… peut-être même que je devrai me prendre un congé supplémentaire ou solliciter l’aide de professionnels afin de terminer avant la saison hivernale.

Donc, les occasions de se laisser distraire de notre plan (des désirs de notre cœur par rapport au futur) sont nombreuses ces temps-ci, mais le mot d’ordre = FOCUSONS SUR CE QUE NOUS VOULONS ou ARROSONS LES FLEURS PLUTÔT QUE LES MAUVAISES HERBES et éventuellement, nous pourrons contempler le bouquet de fleurs que nous aurons semé et nourrit!!!

Il faut arrêter de se diviser et s’unir pour avancer dans un but commun, parce qu’on dit tous vouloir : l’amour, le respect, le partage, le plaisir, etc. Alors, incarnons ce changement!!!

Et toi, qu’est-ce que tu t’engages faire pour être en cohérence avec les valeurs que tu souhaites voir dans le monde de demain ? Monde de demain qui sera le résultat de nos choix présents…

Personnellement, la reprise de tout mon pouvoir (devenir souveraine) étant une priorité, je m’engage à méditer chaque jour afin d’écouter mon corps et la partie la plus sage de mon Être afin de me laisser guider vers les bons choix pour moi.

Elisabeth 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.