S’autoriser à être soi-même !

S’autoriser à Être soi-même … quel beau projet

Pour voir ma vidéo à ce sujet, clique ici.

Oser être soi-même… se révéler aux autres dans toute notre unicité et notre authenticité, c’est probablement la chose la plus difficile, mais je crois aussi que c’est la seule chose que nous ayons vraiment à faire… je crois que c’est notre seule vraie mission de vie.

Y arrivez-vous?

Moi, je marche sur ce chemin depuis longtemps… parce qu’un moment donné, il est venu plus douloureux pour moi de cacher qui j’étais… Mon désir d’être et de dire ce que j’avais le goût de dire a enfin été plus fort que de rester dans mes peurs et mes limites.

Pour débuter un chemin pour s’autoriser à être… à exister, il est essentiel d’aller à la rencontre de notre Être véritable… à la rencontre de qui nous sommes au-delà de tous les conditionnements sociaux, les étiquettes que nous avons achetées, les masques que nous portons en public et les croyances auxquelles nous avons adhéré. Une fois que je sais mieux qui je suis, il est plus facile d’apprendre à aimer la personne que je suis et d’aller à la rencontre de ma raison d’Être… et plus je marche ce chemin, moins j’ai à prouver quoi que ce soit aux autres :

  • La compétition avec les autres va devenir le dépassement de soi et l’entraide ;
  • Le jugement va devenir la compréhension ;
  • L’indifférence va devenir la compassion ;
  • L’intolérance va devenir la tolérance.

Comme tout commence par des prises de conscience, je vous invite d’abord à vous arrêter… à prendre du silence et à vous demander: « Quel(s) aspect(s) de moi je n’ose pas révéler aux autres ? », « Dans quel(s) aspect(s) de ma vie je ne m’autorise pas à être moi-m’aime ? » Ensuite, vous pourrez vous demander : « Où est-ce que je pourrais faire plus de place à cet aspect de moi que je cache et qui ne demande qu’à être révélé ? »

Pour moi, l’aspect qui m’empêchait le plus d’être moi-même, c’est ma spiritualité. En fait du plus loin que je me souvienne, la spiritualité était présente… Mais dans l’intimité, car devant les autres, je n’ai jamais osé en parler alors que ça fait partie à 100% de moi. Déjà toute petite, c’est comme si je me souvenais qu’il y avait autre chose… que je venais d’ailleurs… Aussi, je me souviens avoir 14 ans et passer mes vendredis soir à lire des livres de développement personnel et de spiritualité… pas commun pour une jeune ado 🙂

Selon le dictionnaire Le Robert, la spiritualité est le caractère de ce qui est spirituel, indépendant de la matière. Donc au-delà de mon corps physique, qui suis-je ?

Et la vie m’a mené à toujours plus approfondir ma compréhension de la vie… de la mort et de qui je suis réellement. Aller à la rencontre de mon Être véritable, ça me passionne et ça met du sens dans mon existence.

Évidement, dans mon cheminement vers m’autoriser à Être, cet aspect ne pouvait plus être caché.

Et quand on ose enfin dévoiler un aspect jusque-là bien gardé, certaines relations se tassent, d’autres ignorent et c’est « ok »… Dites-vous que l’autre n’est peut-être juste pas prêt à affronter ce nouvel aspect que vous lui réflétez… il n’a pas encore fait le chemin par lequel vous êtes passé. Donc, rappelez-vous que vous n’êtes responsable que de vous.

Ose révéler le beau et le bon en toi ! NAMASTÉ

Elisabeth😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.