L’envie d’être comme les autres

Ma petite poulette est entrée en première année, et dès la deuxième journée, elle est arrivée sur l’heure du midi en pleure, car elle s’était trompée et croyant que c’était le soir plutôt que le midi elle a rapporté son sac à dos.  Au retour du midi, elle avait peur de ne pas être comme les autres avec son sac d’école alors que les autres ne l’avaient pas.

L’humain fonctionne ainsi, il aime se conformer… être comme les autres !

Connaissez-vous la psychologie sociale ?

La psychologie sociale est une branche de la psychologie qui étudie comment les pensées, les émotions et les comportements des individus sont influencés par la présence réelle, imaginaire ou implicite de d’autres personnes.

Or, plusieurs expériences de psychologie sociale sont plutôt inquiétantes, dont celle ci-dessous qui nous invite, selon ma vision, à nous questionner, à développer un jugement critique, à faire preuve de curiosité et à nous aimer davantage en acceptant nos différences et en respectant nos valeurs fondamentales.

Il y a, selon moi, une chose beaucoup plus importante que d’être inclut dans un groupe et ça s’appelle l’amour et le respect de soi. Donc, n’hésitez pas à sortir du lot !

Récemment, plusieurs personnes m’ont dit avoir posé un geste (que je ne nommerai pas ici) parce que tout le monde le faisait ou en étant pas certain à 100 % que c’était le meilleur pour eux… À cette constatation, je dis qu’il est grandement venue le temps d’enseigner l’amour et le respect de soi à nos enfants dès leur naissance. Mais comment enseigner l’amour à un petit Être si nous même n’avons pas appris à nous aimer et à nous respecter d’abord ?

Si tu veux débuter un cheminement d’amour envers toi-même, contacte-moi et il me fera plaisir de t’accompagner !

Elisabeth 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.