Le point d’équilibre

Pour moi, le symbole de l’équilibre ultime à atteindre est celui du TAO, symbole très connu, mais à quel point connaissons-nous toute la richesse de sa signification ?

Le symbole du Tao met d’abord en lumière les dualités ou les polarités de ce monde… Le noir, le blanc ; le positif, le négatif ; la joie, la tristesse ; la santé, la maladie ; la victime, le bourreau ; le féminin, le masculin ; et ainsi de suite…

Ce symbole dynamique nous apprend aussi que rien n’est tout blanc ou tout noir ou si vous préférez, que dans tout positif, il y a du négatif et que dans tout négatif, il y a du positif.

Par exemple, au niveau de la santé, le point noir dans la partie blanche indique que, même si vous jouissez d’une bonne santé, vous ne pouvez pas vous « assoir » là-dessus, car vous pouvez toujours faire quelque chose pour la conserver ou au mieux l’améliorer.

La partie noire quant à elle nous révèle que tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir... Et donc, vous pouvez toujours espérer une amélioration de votre état même si celle-ci semble sans issue.

Le plus grand enseignement du TAO se trouve, selon moi, à la jonction entre les deux polarités… sur la ligne sinueuse au centre qui symbolise le chemin que l’on doit emprunter afin de mener une vie équilibrée. TAO signifie justement « la voie » ou « le chemin ».

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’objectif n’est pas d’être dans la polarité positive au dépend de la polarité dite négative, mais plutôt d’accepter et d’associer nos deux parties (ombre/lumière). Tel deux aimants, la partie positive et la partie négative s’associent afin de créer ce que j’appelle le point d’équilibre.

Les difficultés rencontrées sur notre chemin de vie sont riches d’apprentissages, cependant, la personne qui passerait sa vie dans la misère, la souffrance et le malheur absolu ne pourrait même pas avancer tellement la lourdeur prendrait toute la place.

À l’inverse, quelqu’un qui vivrait dans un état de béatitude et de contemplation toute sa vie ne développerait aucune force, aucun talent, aucun acquis, aucun apprentissage…

Pendant des années, en développement personnel, on nous a répéter de focuser sur le positif, d’énoncer des affirmations positives… Or, des tests de mesures du stress ont révélés que le fait de réciter de telles affirmations augmentaient le taux de stress chez les personnes qui les récitaient.

Prenez l’exemple d’une femme qui aurait des difficultés financières au point même d’avoir peur de ne pas nourrir ses enfants à la fin de la semaine, mais qui se répèterait sans cesse « je suis riche et prospère ». L’intelligence innée de son corps sait que ce n’est pas une vérité et dans son organisme, les mécanismes de stress sont déclenchés.

Mieux vaut avoir une pensée réaliste !

Cette femme aurait tout avantage à utiliser sa difficulté présente pour se propulser vers ce qu’elle désire réellement dans sa vie. Une affirmation du type :

« Même si j’ai peur de ne pas pouvoir nourrir mes enfants, je choisis de trouver le travail qui m’apporte l’abondance financière »

Ainsi, au lieu de nier une partie de son être… elle acceptera autant sa part d’ombre que sa part de lumière. Les deux polarités ainsi jumelées ouvre le chemin à l’équilibre et à la manifestation de nouvelles possibilités.

Aucune phrase toute faite, l’important est de déterminer précisément le ressenti lié à la difficulté que nous vivons présentement (-) et notre besoin à combler en lien avec cette difficulté (+) afin d’adapter notre affirmation à la personne unique que nous sommes.

Personnellement, l’affirmation équilibrée me permet d’être dans l’acceptation plutôt que dans la résistance.

Je vous invite à pratiquer cette affirmation pour équilibrer :

  • Un problème que vous ne savez pas résoudre ;
  • Une relation conflictuelle ;
  • Lorsque vous émettiez un juge-ment ;
  • Lorsqu’une émotion négative monte en vous ;
  • Lorsque vous prononcez une parole négative ou que vous en recevez une ;
  • Lorsque vous vous apercevez émettre une pensée négative ;
  • Toutes situations qui vous dérange.

Pour voir ma vidéo à ce sujet sur Facebook : https://fb.watch/1F2h3pvTzK/

Ou si vous préférez sur Youtube : https://youtu.be/IyVky1Yls9c

Au plaisir de créer plus d’équilibre en toute conscience avec toi… tel un flamand rose qui se tient à une patte dans l’eau, malgré le vent, les vagues ou les poissons qui se trouvent dans l’eau.

Elisabeth 🙂

Une réponse sur “Le point d’équilibre”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.